Livraison offerte pour les livraisons en France Métropolitaine avec le code : "FSLG"

Souffrez-vous de douleur à la nuque ?

Si oui, vous êtes au bon endroit pour savoir pourquoi vous avez mal au cou et que faire pour ne plus en souffrir.

En effet dans cet article nous exposerons dans un premier temps les causes probables des douleurs à la nuque, puis dans un second temps nous vous donnerons les clés pour ne plus souffrir le martyr.

douleurs à la nuque

Pour que vous ne soyez plus obligé d’arrêter une tâche dans son exécution pour soulager votre cou.

Notre but, via ce bref article est de vous redonner espoir et de vous montrer qu’il est possible de ne plus souffrir des cervicales. Et ce même lorsque vous passez de longues heures à bucher derrière votre bureau, que cela soit en entreprise ou à la maison.

Qu’est ce que la région de la nuque dans un corps humain ?

Tout d’abord, permettez nous de vous faire un petit cours d’anatomie (vous pouvez tout à fait passer cette partie, et vous rendre directement à la fin de l’article pour prendre connaissances des solutions que nous proposons).

La nuque constitue la partie dorsale du cou, nous parlons ici de la région située entre votre thorax et votre tête (la gorge quant à elle constitue la partie antérieure du cou). Elle est constituée de vaisseaux sanguins et du rachis cervical qui est traversé par la moelle épinière.

Le rachis est particulièrement important puisque 7 vertèbres cervicales le compose, 2 d’entre-elles sont spéciales, il s’agit de :

  • La première vertèbre qui se nomme l’atlas, c’est celle qui est la plus proche de la tête et qui en assure son soutien
  • La deuxième vertèbre qui se nomme l’axis, celle-ci assure la mobilité du cou tout entier

De plus la nuque est composée :

  • de disques intervertébraux (ils se trouvent entre chaque vertèbres)
  • de ligaments reliant les vertèbres entre-elles (important pour que le tout ne se balade pas dans tout les sens)
  • de muscles suppléant les vertèbres en assurant une aide motrice sur certains mouvements que ces dernières ne pourraient pas supporter seules.

Ces muscles doivent être solides pour bouger, stabiliser et supporter le poids votre tête.

Or votre devinez combien pèse votre tête ? Un peu plus de 5kg en moyenne, oui exactement cinq kilogrammes. Soit le poids de 12 bouteilles de bière de 33cl.

Un tel poids représente beaucoup, même pour une structure aussi organisée que celle de la nuque. Et pourtant cette structure va être sollicitée toute votre vie, elle doit donc tenir le coup.

D’ou l’importance de prendre soin de sa nuque et de son cou.

A travers ce très très bref cours d’anatomie (n’est pas Docteur House qui veut) vous aurez compris :

  • la différence entre le cou et la nuque (par abus de langage, nous vous autorisons à  continuer à appeler tout ce joli petit monde : le cou ; tout simplement)
  • l’importance de la nuque dans votre vie d’humain vertébré et dans votre santé globale.

Passons maintenant à la reconnaissance du mal à la nuque.

Reconnaissez vos douleurs à la nuque 

Différencions le type de douleur : la douleur grave et la douleur aigüe.

  • La grave, n’est pas anodine, elle est généralement sourde, la sans être la, sa durée est longue et la plupart des traitements ne la font pas disparaître. Elle ne sera pas traité dans cet article.
  • L’aigüe est celle qui nous intéresse, elle apparait souvent de manière soudaine et disparait au bout d’un temps court (maximum 2-3 jours). Elle ne doit pas vous inquiéter si les solutions exposées plus bas dans cet article peuvent la résoudre.

Différencions aussi les types de cervicalgie, il en existe 3 :

  • La commune dont les facteurs sont multiples, nous avons par exemple la cervicalgie posturale ou le torticolis
  • La cervicalgie due à un traumatisme cervical : le fameux coup du lapin (celle-ci ne nous intéressera pas)
  • La cervicalgie symptomatiques dues à une maladie : généralement associée à une douleur sourde ou grave (celle-ci ne nous intéressera pas, mais nous y revenons tout de même à la fin de cet article par un message de prévention)

Sachez que vous n’êtes pas seul à souffrir.

En effet d’après l’Assurance Maladie (source ici) : les deux tiers de la population française sont concernés dans leur vie à un épisode de douleur à la nuqueDe plus et toujours selon Ameli, 12 français sur 1000 développent une cervicalgie non spécifique par an. Finalement une douleur à la nuque conduisant à une cervicalgie bénigne se caractérise de plusieurs façons. 

Posons un diagnostic ensemble. 

Caractérisez votre mal à la nuque

Les douleurs aux cervicales sont généralement facilement reconnaissables, elles peuvent se traduire par l’expression de différents symptômes :

  • La raideur musculaire : la raideur n’est pas localisée, elle est souvent diffuse. Irradiant dans les épaules, les omoplates et dans le haut du dos.
  • Des maux de têtes : Une cervicalgie peut déclencher un mal de tête, en effet la nuque est la zone la plus proche du cerveau. De fait, la douleur peut irradier, et conduire à un mal de tête.
  • Des spasmes : Des contractures soudaines peuvent intervenir, signe que les cervicales sont sous tension.
  • Des difficultés à bouger la tête sur son axe : si tourner la tête lorsqu’on vous appelle est un épreuve alors vous êtes probablement en train de développer une cervicalgie.
  • Des vertiges

Attention une douleur dans le haut du dos n’est pas forcément synonyme de cervicalgie. 

Déterminez les causes d’une souffrance dû à la nuque

Une fois que la douleur à la nuque est caractérisée comme étant une cervicalgie, il faut maintenant en comprendre les causes. Comprendre d’où vient le mal pour mieux le traiter.

Une mauvaise posture :

Que vos douleurs à la nuque interviennent en semaine au travail ou le week-end à la maison, la mauvaise posture est la cause numéro une de la cervicalgie.

Prenons le cas du travail. Vous passez de longues heures assis derrière un bureau à travailler. Si  de bonnes intentions posturales occupent votre tête au début de la journée, votre esprit est souvent amené à se concentrer sur d’autres tâches au fil des heures qui passent. Cela va conduire votre corps à finalement adopter une mauvaise posture.

La plupart d’entre vous travaillant sur écran, la mauvaise posture va forcément conduire à des douleurs à la nuque. CQFD.

Un stress intense :

Nous parlons ici du mauvais stress. Celui-ci impact négativement tout votre organisme. Au travail il est fréquent que l’on soit victime de mauvais stress, deadline à respecter, responsabilités à tenir, etc. Le stress contracte les muscles et amène votre corps à être dans un état de tension qui peut favoriser l’apparition de douleurs à la nuque.

stress-travail-mal-cou

Une mauvaise position lors de la nuit :

Que vous dormiez sur le dos, sur le ventre ou sur le côté, avec ou sans oreiller. Une position favorisant l’apparition de douleurs à la nuque peut intervenir à n’importe quel moment lors que vous dormez. Evidemment vous ne vous en rendrez pas compte.

L’idéal est de dormir avec un oreiller, mais cela ne convient pas à tout le monde. Essayez juste d’être détendu avant de dormir.

De l’arthrose :

L'âge nous affecte tous à un moment ou à un autre. Si l’arthrose est une cause à mettre de côté pour la plupart d’entre vous, elle n’a pas négligé pour les plus âgés. 

Une compression des nerfs : ici on parle aussi d’une cause qui ne touchera pas la plupart d’entre vous, puisqu’elle provient la plupart du temps d’une hernie discale. Vous trouverez plus d’informations ici.

Voila pour les causes des douleurs à la nuque. Passons maintenant aux solutions, la partie tant attendu, si vous êtes toujours avec nous. 

Optez pour les bonnes solutions pour ne plus avoir de douleurs à la nuque ! 

Si vous voulez éviter les douleurs chroniques ou des pathologies plus importantes que de simples douleurs passagères, vous devriez mettre en pratique ces solutions. 

Améliorez votre posture : 

Cela peut se faire de plusieurs manières mais déjà il faut savoir ce qu’est une bonne posture, ça tombe nous avons écrit un article dédié ici. L’amélioration de la posture peut elle même se faire de plusieurs façon.

Achetez un support pour ordinateur pour soulager la tension dans votre nuque

Le travail sur ordinateur portable est souvent à l’origine de douleurs à la nuque et de maux de tête.

En cause ?

La posture adoptée lorsque vous travaillez sur votre pc portable. Regardez la différence entre une posture avec et sans support :

mauvaise posture = douleurs à la nuque

Une image vaut mille mots, alors avons nous besoin de plus pour vous renvoyer vers nos collections de supports pour ordinateur portable ?

Elles se trouvent ici, nul doute que vous trouverez votre bonheur dans ces collections :

supports différents

PS : Suppordi s'engage pour l'environnement et pour faire en sorte que son empreinte soit égale à zéro, alors pour un support acheté nous nous engageons à supporter la plantation de 2 arbres. 

Mettez un rappel à intervalle de 1 heure pour vous redresser régulièrement et soulager vos cervicales

Petite astuce pour vous rappelez d’adopter une posture correcte. Prenez votre téléphone, et régler un minuteur pour une durée de 1 heure (ou moins, ou plus, tout dépend du temps que vous vous estimé capable de tenir une posture correcte).

minuteur-bonne-position-contre-mal-cervicales

Au bout du temps que vous aurez défini, votre téléphone ou votre minuteur sonnera, et vous n’aurez plus que 2 choses à faire :

  • prendre conscience de votre position à votre poste de travail
  • corriger cette position si elle est mauvaise, pour en prendre une meilleur pour vos cervicales et votre santé

Détendez vous !

Il existe d’autres solutions à votre mal de nuque, au-delà des considérations purement posturales

Analysons les ensembles, mais avant, rappelons qu’il est important de prendre des pauses régulières lorsque vous travaillez, cela aide d’une part à se détendre mais aussi à booster sa productivité. Et à avoir un regard nouveau sur les choses.

Respirez correctement

Que vous soyez assis ou à l’horizontale (allongé), vous pouvez vous entraîner à respirer mieux. Cela peut vous aider à vous redresser, et à prendre conscience de la position de votre corps dans l’espace.

La technique que nous vous proposons : mettez une de vos mains sur votre ventre et entraînez-vous à respirer profondément en essayant de pousser votre main vers l’extérieur.

Cela devrait vous aider à détendre votre corps et votre esprit.

Étirez-vous 

Une autre solution qui peut vous délivrer de vos souffrances.

Réaliser des étirements réguliers, cela revient à bouger, à sortir d’une position dans laquelle vous pouvez souvent vous retrouver bloquer. Et qui à terme peut conduire à des douleurs intenses à la nuque.

Retrouvez tous les étirements à faire au bureau ou chez vous, dans notre article dédié aux étirements.

Regardez l’horizon

Ici, même logique que pour les conseils précédents, bouger régulièrement. Mais bouger votre tête et votre nuque surtout. C’est l’objet de ce conseil.

En plus de soulager la tension qui peut naître dans la zone des cervicales, vous relaxerez aussi vos yeux. En réalisant un changement de focus, vos yeux se relaxent. 

Que faire si votre nuque est toujours endolorie ? 

Dans le cas où les douleurs persistent, nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé, (votre médecin traitant, ou un kinésithérapeute par exemple).

Avant de vous medicamenter avec des anti-douleurs, consulter encore une fois votre médecin traitant.

-----

Voila c'est tout pour aujourd'hui ! 

N’hésitez pas à réagir en commentaire pour nous faire part de vos remarques ou pour partager d’autres raisons de choisir un support pour travailler.

N’hésitez pas non plus à partager cet article si il vous a plu.

Merci pour votre lecture et à bientôt sur le blog ! 

 

Laisser un commentaire