Livraison offerte pour les livraisons en France Métropolitaine avec le code : "FSLG"

Les élus travaillent actuellement sur la mise en place d’un chèque télétravail d’une valeur de 600 euros par an. 

La crise du COVID19 et les confinements successifs ont conduit à une explosion du télétravail pour les travailleurs de différents secteurs économiques. La différence de confort entre travail en entreprise et travail à la maison n’a fait que s’accentuer au fil des mois. C’est pourquoi une réflexion sur la nécessité de créer un chèque télétravail est apparue.

Un boom du travail à la maison qui ne s’est pas fait sans accroc. 

Le télétravail qu’il soit effectué à domicile, dans un espace de co-working ou tout nu en pleine nature n’est pas sans risque pour votre santé et pour votre productivité.

En effet il se met généralement en place sur le tas, et tout le monde ne dispose pas d’une pièce de 15 mètres carré avec bureau toute option dans son appartement ou dans sa maison pour être à son aise.

N’est ce pas ?

Cette absence de place ou d’équipements nécessaire à une bonne installation pour un travail productif et sain s’est de plus en plus fait ressentir au fil de la crise du COVID19.

Aujourd’hui beaucoup de télétravailleurs ne supportent plus leurs conditions de travail. Certains d’entre eux consultent même des professionnels de santé pour venir à bout de maux induits par le travail à la maison. La pathologie la plus classique étant la douleur à la nuque.

Si vous en faites partie, n’hésitez pas à réagir en commentaire pour nous parler de votre expérience.

Comment le télétravail est-il pris en charge actuellement ?

Actuellement les entreprises peuvent verser une allocation télétravail défiscalisée et exonérée de charges limitée à 2,50 euros par jour et 550 euros par an mais cette allocation ne concerne que les frais de télétravail à la maison. Tout les frais ne sont pas pris en charge, vous trouverez toutes les informations sur le site de l’URSSAF, en suivant ce lien.

Pour diverses raisons, tout le monde ne peut pas travailler de chez soi (enfants, manque d’espace, etc).

La solution envisagé est : la création d'un forfait sur le même modèle que le "forfait mobilité" déjà existant. Le chèque pourrait prendre la forme d’une carte dématérialisée, celle-ci serait rechargée comme la carte ticket-restaurant.

Les points de réflexion en faveur du chèque télétravail de 600 euros par an. 

Une proposition de loi a de fait été déposée par la députée de Haute-Savoie (LREM) Frédérique Lardet mi-novembre 2021. Vous pourrez retrouver les différentes délibérations amenant à cette proposition de loi sur le site de l’assemblée nationale, ici.

Pour vous faire gagner du temps, nous vous avons résumé le tout dans notre article. Pour faire simple, voici pourquoi le chèque télétravail est envisagé :

  • Améliorer la flexibilité dans le travail pour lutter contre le COVID19
  • Permettre à tout un chacun d’avoir un « home office » digne de ce nom
  • Vous permettre d’acheter un joli support pour ordinateur portable

Notre magnifique support pour pc portable : Shang ; de notre collection métal. 

L’évolution du projet de loi (actualisée)

Frédérique Lardet souhaite que cette proposition de loi soit étudiée à l'Assemblée nationale en janvier ou février prochain, soit avant la fin de la législature, pour une entrée en vigueur espérée d'ici à la fin 2022.

Les choses pourraient peut être s’accélérer, eu égard au fait que la crise du Coronavirus repart de plus belle avec l’arrivée du variant Omicron.

Retrouvez toute les actualisations à propos du projet de loi ici !

Nos idées pour bien dépenser ce chèque télétravail de plus d’un demi-millier d’euros

Vous pourriez : 

  • Joliment équiper votre domicile avec un beau bureau ergonomique, une belle chaise ergonomique. Le web regorge de marque diverses et variées. 
  • Aller travailler dans des espaces de co-working près de chez vous pour rester en contact avec d’autres personnes.

Mais vous aurez surtout besoin d’un support pour ordinateur portable pour ces différentes raisons.

Découvrez nos collections ici :

 

Laisser un commentaire